top of page
  • econuisibles91

Rongeurs et poulaillers




il faut savoir que les poulaillers attirent inévitablement les rongeurs et d'autres prédateurs (des mustélidés comme la fouine). Nous ne comptons plus les interventions de dératisation chez les particuliers qui élèvent des poules, ou dont un voisin possède un poulailler.


Cet article a pour but de vous alerter sur les risques d'infestation de rongeurs liés à un poulailler, et sur les mesures préventives et curatives à mettre en place


Les revendeurs de poulailler devraient systématiquement alerter leur client sur ce risque, et leur donner quelques conseils pour l’installation et l’entretien contre les rongeurs.


Pourquoi les rongeurs vont de pair avec les poulaillers ?


Parce que la nourriture est accessible facilement, à l’écart, et renouvelée quotidiennement

Les rats sont attirés par les aliments que les poules consomment. C’est un libre service qui propose des graines et autres restes d’aliments, des œufs, et même des poussins...


Comment savoir si des rongeurs sont présents dans les environs de mon poulailler ?


Si vous ne les avez pas vu directement (ils sont plutôt actifs en soirée), quelques indices peuvent vous alerter :

-consommation plus importante des poules (vous mettez plus de grains que d'habitude)

-diminution de la récolte d’œufs (vos poules donnent moins que d'habitude)

-présence de terriers (trous dans le sol d’environ 5 cm) dans le poulailler ou à proximité.

-crottes au sol (« noyaux d’olive » ou "grain de riz) noirâtre.

-Détérioration de la structure du poulailler (trous)

-Chemins de passages (les passages sont visibles car empruntés régulièrement, abrités de l'œil, protégés des menaces éventuelles, comme dans l'herbe le long d'un mur, dans une friche, longeant un tas de bois, ...)

-Disparition de poussins...


A partir du moment où vous cochez plusieurs de ces indices, c’est que vous n’avez pas pu gérer leur population et une dératisation s’impose.


Les fouines sont attirées par les œufs principalement, et elles n'hésiteront pas à "faire taire" les poules en les tuant pour manger les œufs. Seul le piégeage par nasse ou les répulsifs sont autorisés pour lutter contre elle: les fouines ne sont pas considérées comme des nuisibles et ne peuvent pas être tuées. Le mieux est encore de les empêcher de rentrer.


Que risque t’on si des rats sont installés près de mon poulailler ?


-Il y a un risque pour que les rats vous transmettent à vous et aux poules des maladies, car ils sont vecteurs de multiples bactéries comme la salmonellose, la leptospirose, le choléra aviaire,…Ces maladies sont transmissibles par tout ce qui entre en contact avec les rongeurs (graines comprises), et plus encore par les souillures d’urine et les crottes de ces derniers.

-Vous risquez de provoquer des problèmes de voisinages, car les rongeurs vont coloniser les alentours de votre poulailler.

-Cela va vous coûter beaucoup plus cher en graines et nourriture.

-Vous perdrez l’avantage d’avoir des œufs frais régulièrement


Que faire pour limiter les risques d’infestation des rongeurs dans mon poulailler ?


Il faut en priorité que le poulailler soit hermétique. il faut savoir que les rats arrivent à faire des trous dans les grillages, creusent des galeries sous terre, sont de formidables grimpeurs et sauteurs (un surmulot saute 2m en longueur et 60 cm en hauteur…).


-Renforcer avec de la tôle plantée dans le sol (40 cm de profondeur) le bas de l'enclos, faire une chape en béton ou installer un grillage galvanisé au sol, éviter le grillage apparent sur une hauteur de 1,5 m qui servirait d'échelle aux rats, et privilégier une barrière lisse comme de la tôle.

-élaguer les branchages à proximité.

-Il ne faut jamais laisser la nourriture des poules en permanence disponible : ranger les graines dans des conteneurs hermétiques,

-retirer tout les restants de nourriture en fin de journée,

- nettoyer le sol des résidus. C’est la cause principale de la présence des rongeurs, et en cas de traitement nécessaire, la concurrence alimentaire sera telle que vous aurez beaucoup de mal à être efficace.

-Souvent de pair avec le poulailler, un composteur doit être éloigné du lieu et retourné régulièrement.

-Il faut inspecter très régulièrement le poulailler et ses alentours, en cherchant les indices énoncés précédemment.

-Enlever les œufs régulièrement

-Enlever les abris potentiels pour les rongeurs autour du poulailler. Tout ce qui peut faciliter le parcours des rongeurs jusqu’au poulailler doit être éliminé, les rongeurs circulant le plus possible à l’abri des regards des hommes et des prédateurs, avec une option de refuge proche en cas de danger. Les tas de bois, les herbes hautes, la végétation aux abords, les matériaux stockés, … L’idéal est d’avoir au moins 2 mètres de « no man’s land » autour du site.


Comment se débarrasser des rongeurs dans un poulailler ?


Le traitement des rongeurs en poulailler est compliqué compte tenu de la concurrence alimentaire existante.


Les pièges:


Il existe toute sorte de piège : ceux que nous utilisons très fréquemment sont les nasses et les tapettes.

eLes nasses vous obligeront à tuer vous même les captures (chacun son truc)… ou à les libérer dans la nature, à 10 km environ, loin des zones d’habitations. Attention aux morsures, gardez vos gants quand vous manipulez une nasse pleine, car d’un naturel peureux et peu agressif, le rat peut pour se défendre et attaquer quand ils se sent en danger, sans possibilité de fuite.

Exemple de nasse:



Les tapettes doivent être inaccessibles aux poules. Il existe des boites sécurisées pour tapettes pour les rats ou les souris. En cas de prise elles vous serviront d’alerte et vous permettront de garder une population acceptable.


Exemple de boitier multiprise sécurisé:


Dans tous les cas, Les appâts devront être le plus appétant possible pour attirer les rongeurs : porter des gants de peau (pour couvrir votre odeur), placer les pièges à proximité immédiate des lieux de passages, dans les endroits les moins exposés au regard. Choisissez des appâts susceptibles de les détourner de leur repas habituel (plusieurs variétés disposées peuvent aider, comme les restes de fruits, viande, poisson, charcuterie, beurre de cacahouète,...)


Le traitement curatif par appâts rodenticides:


Si les populations sont trop nombreuses et que les prises dans les pièges sont trop fréquentes, il faut passer à un traitement plus lourd à base de produit rodenticide (un raticide, souricide).


Il est important de prendre d’infinies précautions si vous voulez utiliser des poisons : les poules mangent les rongeurs morts et peuvent s’empoisonner à leur tour avec les cadavres. Et les appâts avec poison ne doivent en aucun cas se retrouver sans protection, au sol.


Il faut impérativement lire et respecter les recommandations du fabricant, pour ne pas faire d'erreur sur les emplacements, les doses, la fréquence et le suivi d'une dératisation à base d'appâts rodenticides.

Toujours à cause du problème de concurrence alimentaire, aromatiser les appâts en les laissant s'imprégner de l'odeur de plaques de bouillon (bœuf ou poisson)


Exemple de boitier à appâts sécurisés contre les rats:




L’appel à un dératiseur certifié reste l’option la plus sage en cas d’infestation importante. Eco-Nuisibles a des moyens adaptés à ces situations, et les compétences pour résoudre le problème efficacement et sans danger.


18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page