top of page
  • econuisibles91

Comment lutter contre les cafards


Image par H. Hach de Pixabay


Cet article va vous aider à mieux connaître les cafards et à lutter contre


Comment reconnaître des cafard?


Aussi appelés blattes, les cafards sont des insectes de la famille des arthropodes, et nous en resterons là pour les précisions scientifiques.


Sur les milliers d’espèces différentes, nous allons uniquement retenir la plus courante en France, pour laquelle nous sommes le plus sollicités: la blatte germanique.

D’autres espèces se rencontrent également sur notre territoire, mais celle qui envahit les cuisines est bien en France la blatte germanique.


C’est une des plus petites (chance, 2cm max), mais c’est une des plus prolifique (malchance, cycle de reproduction de 4 mois). Couleur marron clair, antennes, elles courent vite, détestent la lumière, sont omnivores, ont un besoin vital d’eau et de chaleur.

Ces caractéristiques font que vous la trouvez derrière les meubles, les appareils électroménagers (le bas du frigo est un sanctuaire pour elles), sous les éviers (salle de bain comprise), derrière les tableau ou dans les prises de courant, etc.

Peu visibles en journée, elle commencent à courir sur les plinthes et les tuyauteries en soirée.

Si vous en voyez une en journée, cela veut dire que d’autres sont probablement cachées ailleurs.

Dans tous les cas, il faut vérifier si il y a un ou plusieurs nids et les éliminer. Car avec des cycle de 4 mois, une production de 3 à 4 générations par an, et jusqu’à 40 œufs par ponte, je vous laisse vous faire peur en calculant le nombre de descendants possibles en un an. L’espérance de vie est au maximum de 6 mois, reprenez votre souffle.


Pourquoi les cafards sont arrivés chez moi?


Pour l’eau d’abord, l’abri, la nourriture enfin.

Il peut s’agir d’une infestation proche qui a migré chez vous (scénario dans les immeubles), ou vous les avez transportés jusqu’à votre domicile (dans des cartons par exemple).


Il est reconnu que les cafards se développent là où la propreté et l’hygiène sont insuffisants, puis ils migrent.


Quels risques pour la santé ?


Il y a des risques sanitaires mais le principal danger vient des problèmes électriques qu’une infestation peut provoquer, par les courts circuits.

Néanmoins, les excréments, les mues et les traces de salives peuvent provoquer chez l'homme des affections respiratoires comme de l'asthme ou des allergies.

Enfin, lorsqu’on est confronté à une infestation importante, c’est la dégradation des conditions de vie qui est en cause.


Comment faire pour m’en débarrasser?


Il faut en premier mettre en place quelques principes de base :


Règle n°1 : Nettoyer

Toutes les salissures et taches d’aliments doivent être éliminées avec un détergeant (attention surtout pas d’eau de javel, les cafards adorent), y compris derrière et sous les meubles. Tous les débris au sol doivent être balayés.

Règle n°2: lutter contre l'humidité

Les cafards ont un goût prononcé pour les endroits humides. Penser à aérer régulièrement, et réparer sans attendre toute fuite d’eau dans votre local.

Règle n°3: éliminer les sources de nourriture

Ne jamais laisser les aliments à l’air libre sans protection et veiller à ne pas laisser les débris et déchets alimentaires ou de la vaisselle. Garder la poubelle fermée et penser à la vider chaque jour.

Règle n°4: supprimer toutes formes d'encombrement

Eliminer les boîtes en carton inutilisées et les vieux livres et papiers entassés et toutes les autres formes d’encombrement du sol ou au fond des placards. Les blattes émettent une phéromone dans leurs déjections qui indiquent aux autres qu’elles ont trouvé un lieu pour le développement de la colonie.

Les cafards ont un goût prononcé pour les endroits humides. Penser à aérer régulièrement, et réparer sans attendre toute fuite d’eau dans votre local.


Une fois que ces mesures sont en place, vous allez estimer le nombre d’individus qui logent chez vous et vous partez à la recherche des nids potentiels:


-Utilisez des pièges collants que vous placez au dessus de vos placards, sous les meubles dans la cuisine et la salle de bain, sous les éviers.


-Vérifier sur les charnières de vos portes de placards si des petits points noirs sont présents: se sont les déjections. (il faut bien sûr bien les nettoyer au détergeant)


-Regardez derrière votre frigo, et tous vos appareils électriques. les regroupements d’individus se trouvent souvent à ces endroits (frigo, lave vaisselle, lave linge), ce sont les nids. C’est là qu’il faut absolument traiter et nettoyer à fond. Si vous découvrez des petites poches au milieu des cafards, ce sont les oothèques, poches à œufs. Double sac poubelle bien fermé et direction la poubelle.


Exemple d'un nid derrière un frigo



Si vous n’avez rien remarqué de tout cela, quelques mesures simples suffiront à éviter une infestation: continuez d’appliquer les règles d’hygiène, les pièges collants, saupoudrez de la terre de diatomées sur et sous vos meubles.


Si vous avez cochez plusieurs des indices précédents, il faut traiter rapidement pour stopper la prolifération :


Plusieurs produits insecticides sont disponibles dans le commerce : des gels ou des solutions à pulvériser. Le choix va dépendre des endroits à traiter : tout ce qui est gel doit être utilisé sur les appareils électriques, les prises, et les conduits sous évier. Les pulvérisations sont à réserver aux autres endroits, mais surtout évitez les appareils électriques et protéger tout ce qui doit entrer en contact avec la nourriture. Dans l’idéal, l’insecticide à pulvériser doit être une émulsion micro-encapsulée, pour obtenir une rémanence du produit actif. L’utilisation simultanée des deux types d’insecticides est à privilégier pour avoir une garantie de résultat.


Un pavillon ça va, un immeuble bonjour les dégâts:


Le problème des cafards c’est la vitesse à laquelle ils vont se reproduire et leur faculté à circuler sur les conduits, dans les gaines. Aussi, les infestations dans les appartements ne peuvent être éradiquées qu’à la condition ou l’ensemble de l’immeuble respectent les règles élémentaires d’hygiène et où tous les appartements et espaces communs ont pu être visités et traités. Il faut impérativement faire un suivi du traitement à 60 jours, pour revenir éliminer les nouvelles nymphes qui viennent d’éclore.

Aussi, il vaut mieux faire appel à des désinsectiseurs professionnels comme Eco-Nuisibles dans cette configuration. Passez par votre syndic pour signaler votre problème. Nous maîtrisons parfaitement tous les types d’infestations liées aux cafards, quelque soit l’ampleur où la situation.







10 vues0 commentaire

コメント


bottom of page